Chirurgie corrective de la mâchoire (chirurgie orthognathique)

La chirurgie orthognathique fait référence à la correction chirurgicale des anomalies importantes du maxillaire (mâchoire supérieure), de la mandibule (mâchoire inférieure), ou des deux. L'anomalie peut être un défaut de naissance, un défaut de croissance, ou le résultat de lésions traumatiques à la mâchoire.

La chirurgie orthognathique est généralement effectuée par un chirurgien buccal et maxillo-facial pour corriger une malocclusion (mauvaise occlusion) dans les cas où un traitement orthodontique traditionnel n’a pas été ou ne sera pas efficace. Les chirurgies orthognathiques comprennent la reconstruction de la mandibule, du maxillaire ou de la branche montante de la mandibule, et une ostéotomie maxillaire ou mandibulaire.

Il existe plusieurs classes de malocclusions (la mauvaise fermeture des dents) qui peuvent nécessiter une chirurgie orthognathique :

Occlusion de classe I — Cette malocclusion signifie que les incisives antérieures inférieures sont assises directement derrière les incisives supérieures antérieures lorsque le patient mord. Cette malocclusion est considérée comme étant moins défavorable que les malocclusions de classes II et III.

Malocclusion de Classe II — Cette classe est identifiée lorsque les incisives inférieures antérieures se trouvent très loin derrière les incisives antérieures supérieures lorsque le patient mord; dans certains cas, les dents touchent aux tissus mous derrière les incisives supérieures. Ceci est communément appelé un surplomb vertical et peut causer de l'inconfort, des lésions osseuses, une usure excessive des dents antérieures et la perte des dents.

Malocclusion de Classe III — Cette malocclusion est aussi nommée surplomb vertical négatif et elle se produit lorsque les incisives antérieures inférieures et la mâchoire inférieure sont positionnées en avant des dents supérieures, ce qui rend la mâchoire inférieure beaucoup plus proéminente que la mâchoire supérieure.

Motifs d’une chirurgie orthognathique

La malocclusion des dents peut créer des forces destructrices importantes au niveau des cinq muscles puissants qui contrôlent la fermeture et l'ouverture des mâchoires. Ces muscles génèrent une force énorme lors du serrement ou du grincement des dents et lors de la mastication. Un mauvais alignement peut créer des dommages au niveau de la fonction et de l'apparence esthétique des dents à bien des égards s’il n'est pas traité, comme :

  • Usure prématurée des dents — Dans le cas d'une surocclusion, la pression et l'usure des dents ne sont pas uniformes. Cela peut également conduire à des désordres temporo-mandibulaires (DTM), des migraines et la perte des dents.
  • Douleurs chroniques aux mâchoires ou aux muscles et maux de tête — Le mauvais alignement des dents modifie l’interaction des muscles du visage. Dans certains cas, le cartilage du ménisque de l'articulation temporo-mandibulaire qui agit comme un tampon entre les mâchoires peut être douloureusement endommagé.
  • Dents mobiles — Lorsqu’une pression inégale est continuellement exercée là où il ne devrait pas y en avoir, ou lorsque des tissus mous sont endommagés par une surocclusion, les dents adjacentes peuvent devenir mobiles dans l’alvéole dentaire, ce qui provoque des douleurs et réduit le bon fonctionnement.
  • Hypersensibilité dentinaire — Au fur et à mesure que les dents sont endommagées par une usure anormale, l’émail dentaire s’amincit et les nerfs deviennent moins protégés. Ce manque de protection peut conduire à des douleurs aiguës lorsque des aliments chauds ou froids sont consommés.
  • Difficulté à avaler, mâcher ou mordre les aliments — Chacun de ces problèmes peut être associé aux douleurs musculaires et/ou au mauvais alignement des mâchoires supérieure et inférieure.

En quoi consiste la chirurgie orthognathique?

Lorsque le dentiste identifie un patient comme étant un bon candidat pour la chirurgie orthognathique, une analyse complète photographique est effectuée. Cela inclut des radiographies panoramiques et céphalométriques, ainsi que la fabrication de modèle, d’empreinte et autres radiographies. Votre chirurgien buccal et maxillo-facial, votre orthodontiste ainsi que le dentiste vont travailler ensemble et examiner de quelle façon la chirurgie corrective aura un impact à la fois sur la fonction de la mâchoire et sur l'aspect esthétique de l'ensemble du visage.

En général, les appareils orthodontiques sont nécessaires avant l'intervention chirurgicale pour aligner les arcades et redresser les dents, en plus, un appareil de rétention peut être utilisé après la chirurgie. Au cours de la chirurgie maxillaire, la mâchoire supérieure est déplacée et son positionnement peut être assuré par de minuscules plaques, des fils, des bandes de caoutchouc et des vis. La chirurgie mandibulaire est réalisée avec des greffes osseuses qui permettent d'aligner la mâchoire inférieure dans la bonne position. La chirurgie orthognathique nécessite généralement une anesthésie générale et de bons suivis postcures. Des médicaments antidouleur seront prescrits si nécessaire, et vous recevrez des conseils postcures pour votre rétablissement. Vous pouvez également être tenu de modifier votre alimentation (si nécessaire).

1538 Sherbrooke West Suite 300
Montreal, QC H3G1L5 Canada
  (514) 842-7311         info@drummonddental.com

Contact Us

N' hésitez pas à nous contacter avec toutes questions ou commentaires. Veuillez appeler à notre bureau ou utiliser le formulaire de contact ci-dessous.
SpamBlocker
 

Office Location

  • Montreal
  • 1538 Rue Sherbrooke Ouest Suite 300
  • (coin Guy)
  • Montreal, Quebec
  • H3G1L5
  • Map & Directions
  • Call: (514) 842-7311
ACCESSIBILITY