La parodontie

Un parodontiste est un dentiste spécialisé dans la prévention, le diagnostic et le traitement des infections et des maladies des tissus mous entourant les dents et la mâchoire qui ancre les dents. Les parodontistes possèdent une formation additionnelle de trois ans au-delà des quatre années d'études en dentisterie générale, et ils sont familiers avec les techniques les plus avancées nécessaires au traitement des maladies parodontales et de la pose d’implants dentaires. Les parodontistes effectuent également un large éventail de procédures réparatrices pour améliorer le sourire à sa pleine mesure.

La maladie parodontale commence lorsque les toxines trouvées dans la plaque attaquent les tissus mous ou la gencive autour des dents. Ces colonies de bactéries se logent dans la gencive et croissent rapidement, ce qui provoque une infection bactérienne. Au fur et à mesure que l'infection progresse, elle commence à envahir plus profondément les tissus, provoquant une inflammation ou une irritation entre les dents et les gencives. La réponse du corps est de détruire les tissus infectés, ce qui explique pourquoi les gencives semblent se rétracter. Les poches entre les dents et la gencive s’approfondissent et si aucun traitement n'est recherché, les tissus de la mâchoire se rétractent également, causant des dents instables et la perte des dents.

Référence d’un dentiste généraliste et accès direct

Il y a plusieurs façons de rechercher un traitement par un parodontiste. Dans le cadre d'un examen dentaire régulier, si le dentiste généraliste ou l’hygiéniste détecte des symptômes de gingivite ou d’une maladie parodontale à progression rapide, une consultation avec un parodontiste peut être recommandée. Toutefois, une référence n'est pas nécessaire pour consulter un parodontiste.

Si vous éprouvez un de ces signes ou symptômes suivants, il est important de planifier rapidement un rendez-vous avec un parodontiste :

  • Saignement en mangeant ou en brossant — Les saignements inexpliqués lors de la consommation d’aliments ou lors d'un nettoyage quotidien sont l'un des signes les plus courants d’une infection parodontale.

  • Mauvaise haleine — L’halitose (mauvaise haleine) qui persiste après la mise en place d’un programme rigoureux d'hygiène buccodentaire peut être le signe d'une parodontite, d’une gingivite ou du début d'une infection des tissus gingivaux.

  • Dents mobiles et récessions gingivales — Des dents qui paraissent plus longues peuvent être le signe d’une récession gingivale et d’une perte osseuse dues à une maladie parodontale. Comme cette maladie progresse et attaque l’os de la mâchoire (l'ancrage qui maintient la position des dents), les dents peuvent devenir mobiles et tomber complètement.

  • Gangrène dans les tissus — La gangrène est difficile à diagnostiquer par soi-même, mais les dentistes généralistes et les parodontistes vérifieront sa présence dans les tissus mous, l’os alvéolaire et les ligaments parodontaux.

  • Conditions de santé connexes — Les maladies cardiaques, le diabète, l'ostéoporose et l'ostéopénie sont fortement corrélés avec la parodontite et les infections parodontales. L'infection bactérienne peut se propager par le sang et infecter d'autres régions du corps.

Diagnostic et traitement

Avant d'entamer tout traitement dentaire, le parodontiste doit examiner attentivement les gencives, l’os de la mâchoire et l'état général des dents. Lorsqu’une gingivite ou une maladie parodontale est officiellement diagnostiquée, le parodontiste dispose de plusieurs options chirurgicales et non chirurgicales pour traiter l'infection sous-jacente, stopper la récession des tissus mous, et restructurer ou remplacer les dents manquantes.

  • La gingivite/parodontite légère — Lorsque les poches gingivales/parodontales ne dépassent pas 4 mm de profondeur, le parodontiste ou l’hygiéniste dentaire peut effectuer un détartrage et un surfaçage radiculaire pour enlever les débris des poches et permettre la guérison. Des conseils et de l’information sur un régime de nettoyage efficace seront ensuite fournis.

  • La parodontite modérée — Si les poches atteignent 4 à 6 mm de profondeur, un détartrage et un surfaçage radiculaire plus exhaustif pourraient être nécessaires. Ce nettoyage est généralement réalisé sous anesthésie locale.

  • La parodontite avancée — Les poches qui dépassent 6 à 7 mm de profondeur sont généralement accompagnées d’une perte osseuse et d’une récession gingivale. Le détartrage et le surfaçage radiculaire seront toujours effectués comme traitement initial non chirurgical. En plus de ces traitements non chirurgicaux, le parodontiste peut recommander un traitement chirurgical pour réduire la profondeur des poches.

  • La perte des dents — Lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes en raison d'une maladie parodontale, les implants dentaires sont une option efficace. Si l'os est suffisamment solide pour fournir un ancrage approprié pour la dent prothétique, l'implant peut être placé. Toutefois, si l'os est sévèrement érodé, des greffes osseuses peuvent être réalisées par le parodontiste afin de fournir un ancrage adéquat à la nouvelle dent.

Si vous avez des questions au sujet des maladies parodontales, des traitements parodontaux et des implants dentaires, veuillez en discuter avec votre parodontiste.


Back
1538 Sherbrooke West Suite 300
Montreal, QC H3G1L5 Canada
  (514) 842-7311         info@drummonddental.com

Contact Us

N' hésitez pas à nous contacter avec toutes questions ou commentaires. Veuillez appeler à notre bureau ou utiliser le formulaire de contact ci-dessous.

Our Office


Montreal

1538 Rue Sherbrooke Ouest Suite 300, (coin Guy),
Montreal, Quebec H3G1L5
(514) 842-7311
Get Directions