Les maladies parodontales

Les chercheurs ont démontré que la maladie parodontale chez les femmes enceintes expose réellement leur enfant à naître à de nombreux risques; en particulier si elles sont également atteintes de diabète.

La maladie parodontale commence généralement par une infection bactérienne dans les tissus gingivaux, ce qui détruit progressivement les tissus et l'os sous-jacent. Si elle n'est pas traitée, l'infection bactérienne provoque une réaction inflammatoire dans le corps, ce qui peut considérablement approfondir les poches gingivales (espace entre les dents et les gencives) et provoquer la récession des gencives et de l’os de la mâchoire. Finalement, la nature progressive de la maladie parodontale provoque la mobilité et le mouvement des dents qui finiront par tomber.

La grossesse provoque de nombreux changements hormonaux qui augmentent le risque de la femme enceinte de développer une gingivite (inflammation des gencives) et une maladie parodontale. Ces problèmes buccodentaires ont été associés dans plusieurs études avec la prééclampsie, les bébés de faible poids à la naissance et les naissances prématurées. Les femmes enceintes devraient recevoir des traitements parodontaux le plus rapidement possible en vue de réduire le risque de complications prénatales et postnatales.

Liens entre les maladies parodontales et la grossesse

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les maladies parodontales peuvent affecter la santé de la mère et de son enfant à naître :

  • Les prostaglandines — La maladie parodontale semble élever les niveaux de prostaglandines chez les mères qui souffrent d’une forme avancée de cette condition. La prostaglandine est la substance qui déclenche l'accouchement et qui se retrouve dans l'une des souches bactériennes buccales associées à la parodontite. Des niveaux élevés de prostaglandine peuvent causer un accouchement prématuré et donc un bébé de faible poids à la naissance.

  • La protéine C réactive — Cette protéine, qui a été précédemment associée aux cardiopathies, est maintenant associée à des complications au niveau de la grossesse, y compris la prééclampsie et les naissances prématurées. Les infections parodontales élèvent les niveaux de protéine C réactive et amplifient la réponse inflammatoire naturelle de l'organisme. Les bactéries parodontales peuvent pénétrer dans le sang, ce qui provoque la production de protéine C réactive par le foie, et conduit à une inflammation des artères et possiblement à la formation de caillots sanguins. Ces effets inflammatoires peuvent alors conduire à un blocage des artères et causer un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque.

  • La propagation des bactéries — Les bactéries qui colonisent les poches gingivales peuvent facilement voyager à travers la circulation sanguine et affecter d'autres parties du corps. Chez les femmes enceintes, les recherches ont démontré que les bactéries buccales et les pathogènes associés peuvent coloniser les glandes mammaires internes et les artères coronaires.

Diagnostic et traitement

Il y a plusieurs options de traitements non chirurgicaux sécuritaires pour les femmes enceintes. Il est d'une importance primordiale de freiner la progression de la maladie parodontale afin d'augmenter les chances d'un accouchement sans danger et d’un bébé en santé.

Initialement, le dentiste évaluera l'état exact des gencives et des os de la mâchoire afin de poser un diagnostic précis. Le détartrage et le surfaçage radiculaire sont deux procédures non chirurgicales courantes utilisées pour enlever le tartre de la surface des dents et des racines et pour éliminer les toxines bactériennes des poches parodontales.

Les bénéfices pour les femmes enceintes sont nombreux. Les risques de complications de la grossesse occasionnés par les maladies parodontales sont diminués jusqu'à 50 %, et ces traitements vont atténuer un grand nombre d’effets désagréables et nuisibles associés à la gingivite et à la parodontite.

Les dentistes peuvent offrir une éducation dentaire et des recommandations aux femmes enceintes sur les soins à domicile efficaces qui réduiront les risques liés à leur santé ou à la santé de leur bébé. Les risques de maladies parodontales peuvent être largement réduits avec des soins buccodentaires à domicile appropriés, la désaccoutumance au tabac, des changements alimentaires et l'ingestion de suppléments vitaminiques.

Si vous avez des questions ou des préoccupations au sujet des maladies parodontales et de ses effets sur la grossesse, veuillez en discuter avec votre dentiste.


Back
1538 Sherbrooke West Suite 300
Montreal, QC H3G1L5 Canada
  (514) 842-7311         info@drummonddental.com

Contact Us

N' hésitez pas à nous contacter avec toutes questions ou commentaires. Veuillez appeler à notre bureau ou utiliser le formulaire de contact ci-dessous.

Our Office


Montreal

1538 Rue Sherbrooke Ouest Suite 300, (coin Guy),
Montreal, Quebec H3G1L5
(514) 842-7311
Get Directions